BearingPoint

BearingPoint est un cabinet de conseil indépendant dont le cœur de métier est le Business Consulting. Suite à la banqueroute de la société-mère basée aux États-Unis...



Catégories :

Cabinet américain d'audit et de conseil - Cabinet d'audit financier - Audit - Comptabilité générale - Comptabilité

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ème année consécutive, BearingPoint est le partenaire de l'APDC... (source : bearingpoint)
Logo de BearingPoint

Logo de BearingPoint
Création 2001
Dates clés 2001, création;
2009, MBO des partners européens
Slogan (s) «To get there. Together. »
Siège social Pays-Bas Amsterdam  (Pays-Bas)
Activité (s) Conseil en management
Effectif 3'250 (2009)
Site Web http ://www. bearingpointconsulting. com
Chiffre d'affaires € 567 millions (2008)

BearingPoint est un cabinet de conseil indépendant dont le cœur de métier est le Business Consulting. Suite à la banqueroute de la société-mère basée aux États-Unis et son rachat en août 2009, la compagnie est désormais gérée par sa direction européenne organisée sous forme de parternariat. De fait, BearingPoint est désormais une compagnie européenne de dimension internationale.

Historique

Les structures même de la compagnie datent de plus d'une centaine d'années, jusqu'à l'émergence de la branche consulting de KPMG comme affilié à part entière en 1997. Le 31 janvier 2000 KPMG réalise le spin off de sa branche de consulting et KPMG Consulting, LLC. devient indépendante. Le 8 février 2001, la compagnie s'ouvre à l'actionnariat public et est côtée au NASDAQ à un prix d'entrée de USD 18, sous le marqueur "KCIN".

KPMG Consulting Inc. se forme progressivement un réseau international en achetant des unités en Europe et en Asie : KPMG Consulting par exemple en Allemagne, ou Arthur Andersen en France et dans les pays nordiques, ou les deux au Japon et en Suisse. En octobre 2002, ce nouveau réseau prend le nom de BearingPoint et ses actions sont échangées à la bourse de New-York sous le marqueur "BE".

Le 18 février 2009, BearingPoint se place sous la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Incapable de gérer les dettes suscitées par une stratégie hasardeuse d'expansion, la compagnie négocie avec ses créditeurs un accord d'échange de dette contre actifs, réduisant de facto la valeur de ses actions à zéro.

Le 3 septembre 2009, BearingPoint annonce sur son site web qu'à compter du 28 août précédent elle est gérée par sa direction européenne et possédée par 120 associés répartis dans 14 pays d'Europe. Peter Mockler, dirigeant de la région EMEA depuis 2006 prend la direction des affaires. Avec 3'250 employés (contre 15'000 l'année précédente), la compagnie conserve son indépendance et l'usage de la marque BearingPoint[1].


Métiers

Lors de ses missions, les équipes de BearingPoint sont mixtes et regroupent à la fois des spécialistes secteur d'activité et des experts des différents domaines de compétences.

Bearing.png

Répartition de l'activité :


Références

  1. http ://www. bearingpointconsulting. com/content/press_7913. htm

Lien externe

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : bearingpoint - consulting - compagnie - 2009 - kpmg - 2001 - pays - activité - site - direction - européenne - création - conseil - 250 - web - bearingpointconsulting - com - affaires - métier - désormais -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/BearingPoint.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu