Crédits de paiement

En comptabilité publique française, on distingue



Catégories :

Finances publiques - Comptabilité

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... une plus grande fongibilité des crédits de paiement est introduite... Les autres innovations de la réforme comptable et budgétaire des régions.... Une autorisation de programme ou d'engagement de dépenses imprévues est ... (source : legifrance.gouv)
  • Le budget en crédits de paiement est présenté par nature au niveau du chapitre..... L'engagement comptable et juridique mais aussi la préparation des actes... Des autorisations de programme et autorisations d'engagement de dépenses... (source : cr-bourgogne)
  • Les engagements et les ordonnancements de dépenses : sur ces comptes sont soumis au... disposition d'origine des crédits de paiement est réalisée dans les conditions fixées... Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique... (source : tresor.gov)

En comptabilité publique française, on distingue

Les Æ serviront à signer un contrat, les CP serviront à payer la facture. Une opération qui doit se dérouler sur plusieurs années à besoin d'Æ à hauteur du niveau de dépense global, mais on ne peut lui affecter des CP qu'à hauteur des besoins de l'année en cours.

Ainsi, sur une année, une administration peut avoir des niveaux d'Æ et de CP différents. Sur la longue période et si tout se passait précisément comme prévu, Æ et CP seraient au même niveau. Mais tout ne se passe pas forcément comme prévu...

Utilité

Ce dispositif sert à suivre les projets, programmes, et autres besoins financiers. En fixant pour chaque détenteur d'un droit de tirage sur le trésor public un plafond d'autorisation d'engagement, l'État s'assurait que les besoins n'explosaient pas.

De plus, avant la LOLF, le dispositif des Æ/CP permettait en partie de pallier les déficiences de la comptabilité publique : c'était une comptabilité de caisse, littéralement moyenâgeuse, et non une comptabilité d'exercice en partie double comme il était de règle[1] pour le secteur privé. Avec un tel dispositif, une dépense n'apparait qu'au moment où le trésorier fait le paiement, ce qui n'est pas acceptable pour une bonne gestion. En tenant, à côté de la comptabilité de caisse, une comptabilité des engagements pris, l'État restait en mesure de suivre exactement les dépenses.

Depuis la LOLF, dont l'application a commencé en 2006, seule la première utilité subsiste puisque l'État est passé (en théorie au moins, dans la pratique il reste ponctuellement matière à redire) à une comptabilité de droit commun et moderne, c'est-à-dire une comptabilité d'exercice.

A noter que par convention, les dépenses de personnel se font en "Æ = CP". Ce qui veut dire surtout que l'embauche d'un fonctionnaire ne passe pas l'engagement de crédits à hauteur de la totalité des salaires et pensions qui pourraient lui seront versés jusqu'à la fin de sa vie... En pratique, cela serait complètement inutile et bloquant, et en principe juridique cela ne s'impose pas non plus, étant donné que les agents publics ne signent pas de contrat et que l'État peut à tout moment mettre fin à leur service, par un acte d'autorité unilatéral. Ainsi, l'engagement n'est pris qu'au moment où la dépense est effectuée.

Notes et références

  1. Règle fixée par l'État lui-même, d'ailleurs, pour des raisons fiscales surtout.

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : comptabilité - engagement - dépenses - état - niveau - besoin - publique - crédits - autorisations - hauteur - dispositif - moment - programme - abrégés - paiement - serviront - contrat - prévu - passe - utilité -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Cr%C3%A9dits_de_paiement.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu