Méthode des coûts complets

La méthode des coûts complets, déjà utilisée au XVIe siècle, consiste à calculer les coûts de production des produits en répartissant les charges directes et indirectes de l'entreprise.



Catégories :

Comptabilité analytique - Comptabilité

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La méthode des coûts complets est centrée sur la mesure des coûts des produits fabriqués et vendus. Ces coûts incorporent des charges de production et les ... (source : oldrf.revefrance)

La méthode des coûts complets, déjà utilisée au XVIe siècle, consiste à calculer les coûts de production des produits (biens ou services) en répartissant les charges directes et indirectes de l'entreprise (celles qui peuvent être affectées directement ou indirectement à un centre de répartition). Il faut prendre garde d'exclure les frais de distribution qui ne sont pas du domaine de la production. Ajouter les coûts hors production au coût de production sert à trouver le coût de revient.

Enjeux de la méthode des coûts complets

Une limite de la méthode des coûts complets est l'emploi massif de la répartition des charges indirectes ce qui aboutit à des effets de subventionnements masquant des différences de profitabilité entre produits. La fixation de ces clefs est le principal reproche fait à la méthode. En effet, elle suppose que les charges indirectes sont réparties de manière linéaire selon les produits ce qui n'est pas le cas quand les produits sont hétérogènes. Cette imprécision dans la méthode conduit à imputer plus de charges indirectes sur un produit et par conséquent à alourdir son coût au profit d'un autre produit, selon le principe des vases communicants. Selon le choix de la clé de répartition, le résultat peut être quelquefois particulièrement différent et mener à des décisions erronées. Cette imprécision est d'autant plus importante que la proportion des charges indirectes est particulièrement grande.

L'utilisation de cette méthode gagne par conséquent en pertinence quand le processus de production est stable, le personnel est peu polyvalent, les produits sont standards car la répartition des charges indirectes devient plus pertinente.

Caractéristiques de la méthode des coûts complets

La répartition des charges directes ne présente pas de difficultés, car elles peuvent être imputées directement aux produits. Les charges indirectes se répartissent dans des centres selon des clefs de répartition. Ces clefs nommées unité d'œuvre, qui sont en fait des rapports au produit, sont fixées plus ou moins arbitrairement. Il n'existe, en effet, pas de clefs pouvant être utilisées dans l'ensemble des cas. Une clef souvent utilisée pour répartir les charges indirectes des ateliers de production est l'heure de main-d'œuvre directe (HMOD). La somme des charges réparties divisée par le nombre de produit sert à trouver le coût de production unitaire qui sert directement comme valeur à utiliser pour les stocks. Ce coût permet en effet de déterminer le coût d'entrée par les méthodes CUMP (coût unitaire moyen pondéré) ou PEPS (premier entré premier sorti) par exemple nécessaires à la valorisation des stocks.

Voir aussi

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : coûts - produits - charges - méthode - indirectes - production - répartition - clefs - complets - effets - selon - directes - directement - sert - centre - trouver - réparties - quand - imprécision - conséquent -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thode_des_co%C3%BBts_complets.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 04/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu